Comment choisir son couteau à poisson ?

//Comment choisir son couteau à poisson ?

Comment choisir son couteau à poisson ?

Quel est le meilleur couteau à poisson ?

Avez-vous déjà été frustré en utilisant votre couteau lorsque vous levez les filets de votre poisson ? Peut-être que vos filets ont été découpés grossièrement et que par conséquent vous cherchez un couteau plus facile à utiliser.

Je comprends tout à fait ce que vous recherchez, surtout quand je lève plusieurs filets de poissons après une longue journée de travail. Je me souviens avoir dû lever les filets de 6 grands saumons, avec des couteaux à poisson inefficaces, pour des restaurants après une longue journée de travail à trouver les plus beaux poissons sur les ports de pêche de la côte. Après ce calvaire frustrant, j’ai décidé de partir à la quête des meilleurs couteaux à poisson afin de ne plus avoir de problème lorsque je lève des filets de poisson.

Après avoir fait l’acquisition d’un nouveau couteau à poisson, ce nouveau couteau a eu un impact non négligeable sur le temps et la facilité avec lesquels je lève les filets des poissons. De plus, j’ai réduit le gaspillage de la chair récoltée et je suis très satisfait du résultat final.

Je vais vous montrer dans les lignes qui suivent ce qu’il faut rechercher dans un couteau à poisson de qualité afin de lever vos filets de poisson sans encombre.

 

Les trois principales tâches qu’un bon couteau à poisson doit remplir

Un couteau à filet mince, flexible et tranchant présente de nombreux avantages. Voici les tâches les plus importantes qu’un couteau à filet doit accomplir de manière efficace et efficiente :

 

  • Lever les filets : Il s’agit de d’ôter le maximum de chair en la séparant de l’arête centrale et des arêtes attenantes.
  • Écorcher le poisson – L’écorchage est le processus qui consiste à enlever la peau ou les écailles de la chair. Un couteau fin excelle à réduire la quantité de chair gaspillée à proximité de la peau.
  • Désosser le poisson – Enlever les petites arêtes des filets coupés. Il s’agit souvent des plus petites arêtes et des arêtes qui sont les côtes du poisson. En outre, un bon couteau à filets pourra également couper les plus grosses arêtes comme la colonne vertébrale (l’arête centrale).

 

Quelle doit être la longueur du couteau ?

La longueur de la lame est généralement alignée sur la taille du poisson à fileter. Par exemple, si vous levez les filets d’un Saumon, il y a des avantages à avoir une lame plus petite ou plus grande. Une lame plus petite a une plus grande flexibilité et est donc mieux adaptée aux petits poissons. Avoir une lame de 21 cm pour un poisson de 25 cm n’est pas idéal. Il en va de même pour les gros poissons.

La taille des couteaux à filets en général varie de 10 cm à 25 cm. Cependant, si je devais choisir une taille de couteau pour tous, ce serait une taille moyenne entre 18 cm et 21 cm. Cette taille moyenne de lame permettra de réaliser sans difficulté la levée des filets pour les poissons de toutes les tailles.

Quel est le meilleur manche ou la meilleure poignée pour un couteau à filet ?

Un bon manche assure une bonne prise en main et un confort d’utilisation. Pour des raisons évidentes de sécurité et pour une utilisation optimale, il ne doit pas glisser lorsqu’il est mouillé ou lorsque vous utilisez le couteau comme un levier. J’éviterais les couteaux munis de pré-moules pour les doigts, car toutes les poignées sont différentes et, le plus souvent, elles offrent une moins bonne prise en main pour un couteau à filet.

Matériau du manche

Les manches de couteaux à poisson sont disponibles dans une vaste gamme de matériaux, allant de l’os de pêcheur aux métaux piqués. Les manches les plus courants sont fabriqués à partir de :

  • Bois
  • Plastique
  • Caoutchouc
  • Métal

Je recommande un caoutchouc souple qui offre la meilleure prise antidérapante et la meilleure sensation ergonomique. Le bois a l’air frais mais peut glisser et parfois, avec le temps, il peut prendre l’odeur du poisson.

Flexibilité et dureté de la lame du couteau à filet

Vous avez peut-être remarqué une grande différence de prix entre les couteaux à poisson. Cette différence dépend essentiellement de la qualité de la lame. Une lame de qualité doit être à la fois flexible et fabriquée dans un métal dur.

La flexibilité de la lame ne doit pas être négligée, car elle rend vos coupes plus efficaces, la lame pouvant mieux manœuvrer le long de l’épine dorsale et des os des épingles. Encore une fois, cela vous permet d’obtenir une meilleure coupe avec moins de viande gaspillée.

Un métal dur garantit que la lame tiendra son tranchant. Il existe une échelle de Rockwell qui définit la dureté d’un métal pour en détailler le degré de dureté. En règle générale, plus le chiffre est élevé, mieux c’est (plus dur). Un couteau de filet de qualité supérieure aura une cote de 55 à 61 selon l’échelle de Rockwell.

Les couteaux à poisson de bas de gamme sont fabriqués dans des métaux plus tendres. Bien que ces couteaux puissent offrir une grande flexibilité, ils sont difficiles à aiguiser et ne tiennent pas longtemps. C’est pourquoi il faut souvent remplacer ces lames tous les deux ou trois ans.

Les couteaux à poisson haut de gamme sont fabriqués en acier inoxydable avec d’autres alliages de métaux qui ne sont pas corrosifs, qui offrent la flexibilité nécessaire, qui s’affûtent facilement et tiennent leur tranchant très longtemps.

 

Les styles de couteaux à poisson à filets : Allemand et Japonais

Les deux styles de couteaux à poisson pour lever les filets les plus courants sont le style allemand (scandinave) et le style japonais. Ils présentent de nombreuses similitudes, mais voici quelques différences générales qui peuvent vous aider à mieux choisir le meilleur couteau à poisson.

Style allemand ou scandinave

  • Ils ont souvent une lame à double tranchant qui peut être aiguisée des deux côtés de la lame
  • La lame est plus lourde parce qu’elle est généralement plus épaisse, surtout au niveau de la mitre, là où la lame est reliée au manche
  • L’angle de la lame est plus grand et convient donc mieux à la coupe à bascule
  • L’acier est souvent un peu plus mou que le style japonais

 

Style japonais

  • Ils ont souvent une lame à un seul biseau qui est aiguisée sur un côté de la lame
  • Plus léger grâce à la lame plus fine
  • Moins d’angle sur la lame, donc mieux adaptée pour faire des tranches propres et hacher
  • L’acier est souvent plus dur que le style allemand, ce qui en fait un couteau plus tranchant

 

Personnellement, je préfère le style allemand, plus épais et plus robuste, car je fais souvent mon filetage à l’extérieur dans des conditions plus difficiles. La lame japonaise est mieux adaptée au travail de précision et au souci du détail. Lorsque je lève les filets de beaucoup de poissons, je ne passe pas beaucoup de temps sur chacun d’eux en profitant de la lame japonaise plus fine et plus précise. Quant à la lame allemande plus épaisse est mieux adaptée pour casser et couper les arêtes, ce qui est assez courant pour moi lorsque je cherche à utiliser la totalité du poisson.

Les meilleurs couteaux à poisson

Voici une sélection de couteaux à poisson que je recommande. Cette sélection couvre une gamme de prix pour convenir à tous les budgets.

2021-01-06T00:46:00+00:00
C'est parti pour les bonnes affaires !Cliquez ici
+ +